Relation hiérarchique d’instance

Au sein des relations hiérarchiques, il est possible d’identifier les relations partitives et les relations d’instance.
Dès la norme ISO de 1986, la relation partitive est caractérisée et symbolisée par les trigrammes TGP (terme générique partitif) et TSP (terme spécifique partitif).
Par contre les relations hiérarchiques d’instance ne font leur apparition en tant que relation formelle, qu’avec la dernière norme américaine (Z39.19:2005, votée en juillet) et le draft de la norme anglaise BSI 8723 en cours de rédaction. Ces relations d’instance existent également dans le schéma RDF SKOS.
Elles sont alors symbolisées par les trigrammes TSI (terme spécifique d’instance)/TGI (terme générique d’instance).

Que sont ces relations d’instance ?
…« contrairement aux autres relations, elle [instance] ne lie pas des classes de concepts entre elles, mais un objet unique au nom de la classe »
(tiré de Cartes Conceptuelles et Thésaurus : Essai de Comparaison Entre Deux Modèles de Représentation Issus de Différentes Traditions Disciplinaires, Lalthoum Saadani et Suzanne Bertrand-Gastaldy, ACSI 2000, http://www.slis.ualberta.ca/cais2000/saadani.htm).

Jean Aitchison exprime cette relation par la notion d’exemple : « une catégorie générale de choses et d’évènements exprimée par un nom commun, et un exemple individuel de cette catégorie,…».
(tiré de Construire un thésaurus : manuel pratique / Jean Aitchison, Alan Gilchrist,  ADBS éd., cop. 1992, p.61)

C’est une relation hiérarchique qui relie donc deux entités suivant le critère « est un spécimen d’une catégorie » ou "est un exemple de".

Mais dès lors que ce type de relation est formalisé – d’instance mais ceci est valable pour les relations partitives-, il paraît nécessaire de les distinguer des relations hiérarchiques génériques.
Celles-ci sont alors symbolisées par le trigramme : TGG/TSG. Ce qui donne en anglais :
BT Broader Term – BTG Broader Term (generic ) – BTI Broader Term (instance)
NT Narrower  Term – NTG Narrower Term (generic ) – NTI Narrower Term (ins tance)

Des exemples
Exemple 1
La Mégane est un spécimen de la catégorie Voiture > Voiture TSI Mégane ; Mégane TGI voiture
Et une voiture est un type de véhicule terrestre: véhicule terrestre TG voiture ; voiture TS véhicule terrestre

Exemple 2
La Seine est un spécimen de fleuve : fleuve TSI Seine (Seine TGI fleuve)
Et un fleuve est une catégorie / type de cours d’eau : cours d’eau TG fleuve (fleuve TS cours d’eau)

Exemple 3
Belmondo Paul est un « spécimen » de la classe « acteur » relation d’instance
Et acteur est un spécifique de métier du spectacle, comme musicien ou comédien

Exemple 4
Poilane est une instance de Boulanger
Et boulanger et boucher sont des spécifiques de Commerce

Exemple 5
Mer baltique ou Mer caspienne sont des instances de Mer

Quel usage ?
On peut remarquer que ces relations lient fréquemment un nom propre (la Seine, Mégane, Belmondo) à une catégorie d’origine. On voit tout de suite l’intérêt de relier hiérarchiquement les entrées des listes de noms propres, mises en « annexe » des thésaurus aux termes des champs sémantiques, en lieu et place d’une relation associative ou d’une relation hiérarchique générique qui ne pouvait être assurée qu’avec des thésaurus polyhiérarchiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s