Mariage entre ancien et nouveau, Web2 et mémoire

Voici un projet digne d’intérêt qui allie travail de mémoire, travail documentaire, partage et collaboration (Web2) et enfin n’oublions pas, correspondance entre jeux de métadonnées ! Tout un programme !

PhotosNormandie sur Flickr  et   Présentation du groupe

[petites corrections apportées à la première version, grâce à un lecteur du dimanche matin!]
374560382_c404c9e098
Présentation du projet  – Un habitant de La Haye du Puits, mais qui ? 

Pour le travail de mémoire : proposer des photographies libres de droit sur la Bataille de Normandie, dans un format « professionnel » tant sur le plan photographique (haute définition) que sur le plan documentaire (légende corrigée et enrichie). Ce fonds est constitué à partir de 2330 photos extraites du site ArchivesNormandie. La majorité de ces photos sont issues des archives américaines et canadiennes.

Pour le travail documentaire : améliorer la qualité de la légende sur les plans du contrôle des données (des erreurs ont été relevées par des connaisseurs) et de la précision des lieux, des matériels, des évènements ou des personnes (beaucoup de photos ne sont que peu renseignées).

Pour le collaboratif Web2 : qualifier et enrichir les légendes par un travail collaboratif de toutes les personnes intéressées via Flickr. Un groupe de discussion adossé au dossier Flickr est ouvert à tous (l’inscription est très facile). Comme le montre la copie d’écran ci-après, des échanges fructueux ont lieu entre les participants, preuves à l’appui ! Ce travail collaboratif est validé par un administrateur éditorial, Michel Le Querrec (fortement impliqué dans la vie du site « Débarquement.com), qui a le dernier mot. Une fois la nouvelle légende acceptée, celle-ci est modifiée sur la photo originale par l’administrateur technique, Patrick Peccatte, puis la photo avec sa nouvelle légende est rechargée dans le dossier en remplacement de la première photo, Flickr ne permettant pas le rechargement des seules métadonnées. Les échanges entre contributeurs sont mémorisés dans l’espace « groupe de discussion » jusqu’au remplacement d’une photo avec sa légende complétée à la suite de la discussion. D’après les administrateurs, le sujet circonscrit et spécialisé, et la validation par un petit groupe de spécialistes constituent une barrière aux risques de dérives.

Test

Pour la mise en correspondance (mapping) des métadonnées : des photos enrichies initialement avec des métadonnées IPTC (schéma de métadonnées « presse » évoluant vers IPTCCore le NewsML) et XMP d’Adobe, basculées dans le format simplifié Flickr au moment du chargement de la photo, avec un résultat plus conforme avec le jeu IPTC qu’avec XMP.
Pour tout savoir sur les métadonnées, en particulier celles embarquées dans les fichiers informatiques, un seul site : Patrick Peccatte de Soft Experience, par ailleurs  co-initiateur et administrateur technique de ce projet.
Muet sur son site sur le sujet de l’import de métadonnées, Flickr semble être le seul à proposer cette fonction, avec le tableau de correspondance suivant :

  • Object Name (IPTC 5 = référence originale de la photo) > Title Flickr
  • Caption (IPTC 120=description de la photo) > Description Flickr
  • Les champs Keywords (IPTC 25), City (IPTC 90=nom de la ville où la photo a été prise), Province/State (IPTC 95=nom du département où la photo a été prise), Country Name (IPTC 101) sont récupérés en tags dans Flickr
  • Copyright (IPTC 116) >> Copyright Flickr (en fait, Flickr semble plutôt faire l’impasse sur ces données).

Pour poursuivre dans le registre technique, l’abonnement au service Pro de Flickr d’un prix très modeste (25$=19€), permet entre autre le stockage en haute résolution des photographies et la conseration des métadonnées IPTC et XMP. Pour participer au projet, il n’est cependant nécessaire que d’ouvrir un compte gratuit sur Flickr.

Vous mettez un fonds de photos à « nettoyer » à la disposition d’une équipe petite (pour le moment) mais enthousiaste, regroupant des connaisseurs en histoire, des amoureux de la Normandie et des spécialistes de l’informatique photographique, le tout immergé dans un terreau d’ardeur, de militantisme et de professionnalisme, et le tour est joué. Certes, d’après un des administrateurs, le temps et les manipulations ont été sous-évaluées. Un cas classique.

Je verrais très bien un prolongement à caractère plus social à un tel projet.
Car s’il faut ici se tourner vers les « anciens », les seuls à même d’apporter leurs connaissances des lieux, personnes et évènements, et tout leur cœur à l’étude de ces photos d’époque, je les vois mal se ruer tous ensemble sur Flickr. Les Ateliers d’informatique qui s’adressent à ces publics, en général tournés sur les courriels et discussions en ligne avec les petits-enfants ou les recherches généalogiques, trouvent-là un nouveau sujet motivant, en tous les cas sûrement pour les habitants de cette région de France. Et sans aller jusqu’à pousser les seniors à manipuler eux-même ces engins électroniques, les intervenants auprès de ces publics pourraient efficacement utiliser ces matériaux au cours de leurs animations : regarder des photos plein écran, c’est appréciable !

Un projet pour la Normandie …  qui reste bien sûr à monter de toute pièce.

Merci à Patrick Peccatte pour sa disponibilité. 

3 thoughts on “Mariage entre ancien et nouveau, Web2 et mémoire

  1. election 2012 1 mars 2012 / 17 h 03 min

    le site des archives de Normandie sur la seconde guerre mondiale est une vraie mine d’or ! Merci beaucoup pour ces précieux liens.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s