Flashcode et QR Code

Je vous ai parlé en décembre 2011, des QR codes, ces étiquettes 2D intégrant des codes alpha-numériques, à usages multiples. 

Un message sur Juriconnexion (merci) pointe le projet de Lexis Nexis autour de FlashCode.

Très prochainement, grâce à l'application LegalTag, vous pourrez scanner un article sur la Semaine juridique édition générale et ainsi écouter l’auteur en vidéo ! (pas encore opérationnel à ce jour (début mai 2012)

Alors que sont ces Flashcodes ? petite histoire de format  fermé et propriétaire bien de chez nous…

Historique – Flashcode correspond à une spécification franco-française, propriétaire et fermée que l'AFMM (Ass. fr. du multimédia mobile) a développé en 2007.  C'est d'ailleurs une marque déposée (wikipedia) – avec tout ce que cela suppose, y compris pour les tarifications.

Cette spécification s'appuie sur le standard (normalisé) international Datamatrix, mais elle y ajoute une couche propriétaire. Du coup on a pu voir un japonais à Paris avec son téléphone mobile et son application de lecture de codes 2D (à la norme ISO) ne pouvant lire ces Flashcodes (autre exemple de Gustave avec les Flashcodes de la Ratp)….. !

Depuis 2010, il y a convergence : Flashcode semble se tourner vers le format QR Code / Datamatrix, format ouvert développé au japon en 1994, devenu une norme ISO depuis 2006 (avant la spécification Flashcode en fait).

De plus la spécification d'origine Flashcode impose de passer par un opérateur intermédiaire (Orange ou autre) qui reroute le message vers la bonne base de données où se trouve l'info. Un peu comme Adobe chez qui vous laissez toute votre vie de lecteur de livres pour pouvoir lire un livre drmisé (DRM) que vous venez d'acheter chez votre libraire.

Flashcode (la marque) propose donc maintenant (la force des utilisateurs quand même) trois formats qui se nomment malheureusement Flashcode tous les trois.

Les divers flashcodes2011

  • flascode datamatrix indirect qui doit correspondre au Flashcode de la spécification d'origine, format propriétaire et qui impose de passer via un opérateur intermédiaire;
  • flashcode Datamatrix direct et flashcode QR direct (aux formats ouverts)

Avoir nommé ces deux codes basés sur des formats libres, "flashcode", si elle n'est probablement pas répréhensible sur le plan juridique, n'est de mon point de vue pas très honnête. 

Du coup, dire Flashcode n'est absolument pas suffisant puisqu'on ne sait pas à quel format cela correspond. Personnellement je préconiserais le terme (barbare ?)  "QR code", très utilisé de part le monde (petit tour sur wikipedia) : QR code (eng), QR_код (rus), QR碼 (zho), Codice QR (ita), Código QR (sp),… 

J'aimerais bien savoir ce que Lexis nexis a choisi ? 

Et pour ceux qui souhaitent aller plus loin :

* Wikipedia 

* Un billet (avec d'autres liens) sur mon blogue  http://dossierdoc.typepad.com/descripteurs/2011/12/qr-codes-usages-technique.html

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s