Secteur de l’éducation et de la formation – schémas de métadonnées et vocabulaires

MLR ITLET ISO 19788 Part 5 - Pedagogical elementsL’objectif de tout schéma de métadonnées standardisés est de favoriser (=simplifier) la circulation, d’optimiser la réexploitation de l’information, et au-delà de valoriser les ressources représentées et décrites à travers ces schémas.
Dans le secteur éducatif, le nom du LOM (learning object metadata – wikipedia) apparaît tout de suite. Il faut dire que ce schéma de description des ressources pédagogiques est très utilisé au niveau mondial depuis déjà 20 ans : le portail Educasource structuré autour du LOM a été créé en 1996 (wikipedia)…. et un schéma français existe depuis 2006 (je vous en parlais en 2010).  Puis un autre schéma pour décrire les programmes de formation s’est alors déployé, … ou plutôt plusieurs schémas. Moins connus,  les enjeux de ces schémas à l’ère de la formation tout au long de la vie sont tout aussi structurants. Citons :

  • CDM (Course Description Metadata) dès 2001 à l’échelle européenne pour les offres de formation des établissements d’enseignement supérieur.
  • LHEO (Langage Harmonisé d’Échange d’informations sur l’Offre de formation) en France est  développé dès 2006 conjointement par les ministères de l’emploi et de l’éducation nationale et différents opérateurs (Afpa, Centre Inffo, Ffp, Pôle emploi, Onisep, ….) pour la formation professionnelle. Depuis 2015, c’est le format, rendu obligatoire par décret, pour présenter et diffuser les offres de formation (Décret n° 2015-742 du 24 juin 2015).
  • enfin le dernier né, le MLO (Metadata for learning opportunities = Métadonnées pour les opportunités d’apprendre), une norme européenne  (2011), un métamodèle qui permet d’envisager l’harmonisation des schémas existants EN 15982:2011 (la version originale de 2008 est accessible en ligne – ftp://ftp.cenorm.be/PUBLIC/CWAs/e-Europe/WS-LT/CWA15903-00-2008-Dec.pdf ).

Ce vocabulaire MLO est structuré autour de 4 entités (concepts) :
– l’objet décrit avec les éléments principaux du Dublin core (décomposable) [LO]
– les spécifications que sont les qualifications-crédits-niveaux [LOS]
– l’instance de cet objet spécifié : les sessions (localisées et datées) de formation [LOI]
– le fournisseur [LOP]
A la fois simple et efficace.

En déployant leurs usages, en 20 ans, ces schémas se sont aussi :

  • régionalisés : LOMFR en France (puis ScoLOMFR et SupLOMFR),  SWE-LOM en Suède, NL LOM aux Pays-Bas, LOM-ES en Espagne, Normetic au Québec ;
  • spécialisés : SCORM dédiés aux ressources pédagogiques à intégrer aux plateformes elearning pour être utilisées directement par les apprenant selon un scénario préprogrammé,  standard au coeur de la norme ISO/IEC TR 29163-2:2009 ; ou QTI pour les questionnaires/quizz;
  • transportés dans différents outils logiciels d’édition (scenari par exemple) ou d’apprentissage (moodle, chamilo, ….) et/ou des outils dédiés (pour les questionnaires par exemple) ;
  • simplifiés (une poignée d’éléments de données) assurant un déploiement encore plus large de certains de leurs usages (en recherche) : LMRI (Learning Resource Metadata Initiative) en 2011, utilisé pour structurer la représentation des ressources pédagogiques dans Schema.org à destination des moteurs de recherche sur le Web en 2011 et « tombé » entre les mains du Dublin Core en 2014.
  • étendus et articulés (interopérabilité) à d’autres standards, normes ou bonnes pratiques pour constituer des écosystèmes dédiés : format d’échange de curriculum (EN 15943:2011), scénarisation, mobilité des apprenants ou EuroLMAI (EN 15981:2011),…..

Puis un jour, le secteur ayant atteint un certain niveau de maturité et tenant mieux compte des évolutions marquantes tant technologiques qu’en termes d’usages des dernières années, ces standards/normes sont alors :

  • révisés, en conservant toutefois la filiation avec les normes précédentes.
  • puis pour certaines normalisés au sens fort du terme (la série des norme ISO/IEC 19788 – Metadata for Learning Resources), voire obligatoire sur certains périmètres (décret d’application en 2016 pour le LHEO).

L’activité actuelle des groupes autour de ce travail de standardisation et normalisation semble indiquer que nous atteignons cette période.

Et demain ?

Sémantisation Web ?

Cela peut sembler curieux que tout ne soit pas déjà rdfisé, n’est-ce pas ?

En fait pour ne pas bloquer la production de ressources, l’écosystème de la formation a préféré évoluer de façon (très) progressive sur le plan technique. Au niveau international, la décision a même été prise de rédiger les normes indépendamment des solutions technologiques (et le web de données en est une !). Ainsi cet ensemble de normes est utilisable quelle que soit la solution technologique choisie. Je trouve que c’est une bonne solution, mais il ne faut pas évidemment que cela freine la distribution et l’exploitation des ressources – pédagogiques et de présentation des programmes en particulier.

Je peux vous dire que beaucoup des participants voire pilotes de ces normes se rongent les sangs de ne pouvoir aller plus vite. Il y a d’ailleurs des travaux si ce n’est des portails exposant déjà les données en rdf. Citons :

Si la qualité de la modélisation me parait être un facteur de « simplicité » pour développer un outillage web de données (ontologie), il reste encore certaines options d’encodage qui ne permettent pas de basculer « simplement » les ressources elles-mêmes en mode web de données. Il reste à faire du lobbying et à soutenir ce travail sur le terrain.

Des normes et encore des normes …. mais qui s’appuient sur des pratiques existantes

Mais cet « amoncellement » de standards et de normes peut être considéré comme bloquant et pour certains utilisateurs, économiquement lourd. Surtout quand on voit les autres normes managériale et qualité de cet écosystème, comme les normes NF X 50-760 et NF X 50-761 par exemple !

Il est certain que le « coût » direct mais aussi indirect comme ceux induits par les changements dans l’organisation du travail, la pertinence de stratégies de mutualisation et l’évolution dans certaines pratiques et compétences, peuvent constituer des freins au travail d’alignement à ces normes. De plus cela suppose des chantiers au long court, ne dépendant pas d’une politique locale de court terme.

Pour les normes techniques, j’ai tendance à dire que ces lourdeurs sont surtout bloquantes tant que les enjeux (individualisation des parcours de formation de formation dans un cadre socio-économique acceptable) et les pratiques de production, circulation et surtout de réemploi voire de « remix » de ces ressources ne sont pas mieux intégrées à sa pratique professionnelle courante.

Et je terminerai par cette remarque positive sur ces normes dans le monde éducatif et de la formation : « En fait, il y a eu très peu de choses à créer et inventer. Ce sont des concepts et des infos déjà manipulés par l’ensemble des acteurs du milieu » (Jean-Michel Mazouth chef de mission à la DGEFP, au cours d’une manifestation organisée par le secteur Formation Professionnelle Continue à l’adbs en 2007 au sujet de Lhéo).

Ressources

Ecosystèmes et acteurs

Spécifique à l’éducation et la formation

Un court billet général – http://dossierdoc.typepad.com/descripteurs/2013/03/metadonnees-des-ecosystemes-par-domaines.html

D’autres billets sur le secteur de la formation sur mon autre blogue : https://referentieleninfodoc.wordpress.com/tag/formation/

Vocabulaires dans le secteurs éducatifs (sélection)

Exemple de notices au format LOM/LOMFR

Travaux en cours pour faire évoluer ces schémas qui datent de 2006 et pour les aligner à la norme internationale MLR ITLET 19788. N’hésitez pas à vous rapprocher des groupes de travail à l’Afnor (http://www2.afnor.org/espace_normalisation/structure.aspx?commid=6524)

En ScoLOMFR

Sur Educasource – http://bit.ly/272fTZ7
Sur les Edu’Bases – http://eduscol.education.fr/bd/urtic/lv/index.php?commande=aper&id=1833

Sur le site académique de Nantes

En SupLOMFR, sur le site sup-numerique-gouv.fr

Plates-forme d’apprentissage – LMS (learning management system)

Wikipedia – https://fr.wikipedia.org/wiki/Learning_management_system
Répertoire des plateformes en sources libres de Cursushttp://cursus.edu/institutions-formations-ressources/formation/13486

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s