Libérer les métadonnées ! 2. Localisation géographique.

Nous poursuivons la libéralisation des métadonnées de leur
notice catalographique où nous les avions confinées.
Après les "dates", prenons justement de la
distance avec la métadonnée "localisation", que je limiterai ici à la localisation
terrestre.

L’exemple est tiré d’un catalogue très classique de romans.Je sais, je sais : malheureusement, ce type
de métadonnée ne nous est justement pas proposé dans les catalogues de bibliothèques,
alors que cela nous est indispensable ;-)

Je ne rentrerais pas dans les débats sur l’indexation
des Romans
(autre dossier) (où se passe l'histoire?), ou de l’utilisation des lieux de
naissance des auteurs (origine culturelle de l’auteur?) dans les catalogues
bibliographiques. Je ne parlerai pas non plus du mélange fait entre ces deux
natures de « localisation " : si vous
tombez sur l’inspecteur Wallander par la donnée « suédois (auteur) »
qui justement enquête à Riga en Lettonie (lieu où se déroule l’histoire), c’est
à une présentation de la vie lettonaise et non suédoise que vous serez convié….
 
Voici donc une jolie carte établie par Bibliosurf, notre
bibliothécaire préféré
qui …. indexe les documents(entretien de B.Strainchamps) par leur localisation.  Un vrai documentaliste qui se met à indexer tout type de document;-)

Un index genre/pays (Patientez un peu que les marqueurs s'affichent), pratique et pédagogique, des Guides de lecture (roman, roman policier, livre de cuisine,..), plus sympathique qu'un index alphabétique.


Double-cliquez sur
l'image ou aller sur Flickr

Bibliosurf-indexcarto


Un autre exemple: des fiches touristiques avec une géolocalisation des résultats de la recherche.
Double-cliquez sur
l'image ou aller sur Flickr

Nievres-geolocalisation2

Services web pour la géolocalisation

* Geonames -  http://www.geonames.org
GEONAMES une base de données géographiques, billet de juin
2007

* GoogleMaps http://code.google.com/intl/ja/apis/maps/

* Données géographiques au format RDF de l’INSEE

* Citons aussi Géoportail de l'IGN qui propose une visualisation des données, mais nonl'exploitation (type mashup) de ces mêmes données. En tous les cas pas simplement.

 

Publicités

Cartos de sites, artistiques

L’applet en ligne, AHAREF, développée par un artiste suisse, Marcel Salathe, offre une représentation graphique des sites basée sur l’utilisation des balises.

Légende : bleu> pour les liens (balise A); rouge> pour les tableaux (balises TABLE, TR, TD) ; vert >pour les balises DIV (structure du document HTML) ; violet > pour les images (balise IMG) – jaune: pour les formulaires (balises FORM, INPUT, TEXTAREA, SELECT, OPTION) ; orange>pour les retours à la ligne et tabulations (balises BR, P, and BLOCKQUOTE) ; noir >la balise HTML, le nœud racine  – gris> toutes les autres balises

Je vous poste quelques copies
d’écrans, mais il est préférable de faire tourner l’engin directement en
ligne en cliquant sur les liens des noms de site.

Il ne faut pas chercher de sémantique derrière ces représentations graphiques de sites, mais plutôt un amusement.
Quoi que parfois, …

Ce blog

Cartodescripteurs

Le site d’Apple France

Cartoapple

Véridique pour le site de Microsoft, qui existe pourtant bien dans la réalité 😉

Cartomicrosoft

http://www.aharef.info/static/htmlgraph/

Représentations graphiques d’un thésaurus : une cartographie sémantique

Christophe Tricot**, connu par tous ceux qui s’intéressent à la cartographie sémantique, nous propose sur son site, en demonstration, 3 modes de représentation graphique d’un thésaurus.

En cliquant Gobal VIew, vous
avez un 1ère carte offrant cette vision globale autour d’un noeud central
du thésaurus. Bien sûr ce sont des représentations moins habituelles,
mais une fois la surprise passée, il est plus facile de voir par
exemple, les champs sémantiques les plus importants (en nombre de
concepts identifiés par rapport à d’autres, d’avoir une vision à la
fois globale et en profondeur.
Les autres représentations Browse v1 et Browse v2 permettent de naviguer dans le thésaurus.

Tricot_3

Prenons un exemple : je me suis ici intéressée aux substances
biochimiques (à gauche). On conserve dans cette représentation, une
vision globale du thésaurus tout en zoomant cette zone, alors
que dans la représentation classique du GEMET, le thésaurus utilisé dans ce test, on perd tout l’environnement sémantique de ce domaine sémantique.
En ligne, il faut cliquer sur les zones en marron uniquement ; les zones vertes étant les feuilles (derniers niveaux).

Et vous trouverez un texte sur cette question par le même auteur sur le site de Mondeca.

N’oubliez pas la prochaine édition du colloque MISTE sur la cartographie, le Jeudi 03 Avril 2008,
« Carto 2.°0. Où en êtes-vous de la mise en scène de vos informations ? »

** Et pour ceux qui baignent dans le domaine des apprentissages et de la recherche d’information, je signale seulement que Christophe Tricot n’est pas le frère ou le cousin de l’autre Tricot, André. Simplement les hasards de la vie.