SKOS et ISO DIS 25964 (thésaurus)

SKOS est passé, le 18 août
2009, au statut officiel de
« Recommandation W3C ».
[attention la page d’accueil n’a pas encore été mise à jour]

Cette recommandation
est pilotée par le Groupe de
Travail
pour le Déploiement du Web Sémantique
(Semantic Web Deployment
Working Group ou
SWDWG) 

Plus d'information sur SKOS…

Je vous recommande l’article SKOS sur
Wikipédia.
Merci à Bernard Vatant pour ce travail estival.
N’hésitez pas à l’enrichir.

Les documents de
références :

Pour ceux qui veulent
aller plus loin :

sur les aspects
conceptuels : "SKOS
une ontologie des systèmes de représentation des connaissances
, par
Hélène Rabault, 2009
sur les aspects développement, vous avez le wiki, plateforme de travail
SKOS
, http://esw.w3.org/topic/SkosDev

2. Norme sur les thésaurus


Mise à jour 20 Novembre 2009
Projet de norme en anglais en ligne (après simple inscription sur le site du BSI) : http://drafts.bsigroup.com/?i=517
Autres documents en français sur Delicious


Rappel : La révision des normes internationales sur les thésaurus monolingues
(ISO 2788:1986) et multilingues (ISO 5964:1986) a été lancée en juillet
2007 (document
de novembre 2008).

Nous avons fourni le
15 août 2009 (!), le DIS (Draft
int. standard) sur les thésaurus
.
(pour le moment, seul le CD (committee draft) est indiqué sur le site de l'ISO)

L’identifiant et le
titre de la (future) norme :

  • ISO DIS 25964-1  – Information and documentation — Thesauri and interoperability with other vocabularies — Part 1: Thesauri for information retrieval
  • titre de la norme en français : Information et documentation – Thésaurus et interopérabilité avec d'autres vocabulaires – Partie 1: Thésaurus pour la recherche documentaire

Espérons que nous aurons rapidement ce document soumis à commentaires. Je vous tiendrai au courant. 

Nous démarrons la 2ème partie de cette norme (travail sur 6 mois ?) qui portera sur l’interopérabilité entre thésaurus et avec d’autres vocabulaires : Thésaurus, Classification, vedettes-matière, taxonomie, ontologie, terminologie, anneau de synonymes. 
Si vous avez des choses à dire sur un de ces thèmes, n’hésitez pas à nous rejoindre (en me faisant parvenir un courriel.

SKOS – Recommandation candidate du W3C (2009)

SKOS vient de passer au statut de Recommandation candidate du W3C, mardi 17 mars 2009. Date importante.
La recommandation est accompagnée de son guide Primer.

"langages formels permettant une représentation standard des thésaurus, classifications ou tout autre type de vocabulaire contrôlé et structuré. SKOS est construit sur la base du langage RDF,
et son principal objectif est de permettre la publication facile de
vocabulaires structurés pour leur utilisation dans le cadre du Web sémantique" (SKOS sur Wikipédia)

Et çà continue à discuter sur la liste de diffusion SKOS.

Quelques ressources en ligne

Thésaurus et Web Sémantique : le vocabulaire RDF SKOS

[Billet périmé sur les aspects techniques de SKOS – http://dossierdoc.typepad.com/descripteurs/2009/03/skos-recommandation-candidate-du-w3c.html%5D

Présentation synthétique de SKOS, vocabulaire RDF pour l’encodage de
schémas de concepts simples, tels que les thésaurus ou les plans de
classement, prenant en compte les nouvelles versions du Guide et du Vocabulaire de base, d’octobre 2005.

Création :  19 Août 2005 – Mise à jour : 9 Octobre 2005 – Voir aussi la note du 16/09/2005, mise à jour le 09/10/05 : Quelques caractéristiques du schéma RDF SKOS

ATTENTION – SKOS est devenu une recommandation officielle du W3C en août 2009.
http://dossierdoc.typepad.com/descripteurs/2009/09/skos-et-iso-dis-25964-th%C3%A9saurus.html


SKOS (Simple Knowledge Organisation System) est un vocabulaire RDF
développé sous l’égide du W3C, permettant de définir selon le
formalisme RDF, des systèmes d’organisation simple de la connaissance
(classifications, thésaurus….).

Les langages formels comme OWL, utilisés pour la conception d’ontologie dans le cadre du Web sémantique, ont parfois une logique formelle trop stricte et rendent difficile la prise en compte par exemple de la langue naturelle et des usages. C’est dans ce contexte que SKOS a été proposé ; il permet entre autre de prendre en compte le fait qu’un même concept peut avoir plusieurs appellations et qu’une appellation peut être préférée à d’autres, toutes choses bien connues des spécialistes des langages documentaires contrôlés.

Avec SKOS, nous entrons dans le monde du Web sémantique et de son formalisme.

Lire la suite