Traitement et visualisation des données : la révolution Hans Rosling et Gapminder

hansRosling-gapminder.pngUne révolution dans le monde de la (re)présentation du monde à travers les données et leur visualisation. Hans Rosling, le logiciel gapminder et la fondation du même monde.

Hans Rosling, scientifique et très grand vulgarisateur, vient de nous quitter. Triste nouvelle.

Sa présentation sur TED en 2006 (en FR) où j’ai découvert l’homme, ce fabuleux outil et les principes (éthiques) autour du traitement des données avec comme objectif :  faire sens.

Mais aussi (en slow english) sur la chaîne youtube ou le site de Gapminder:
https://www.youtube.com/channel/UCMbmqUMqzerMSM48pGYMYsg
http://www.gapminder.org/videos/dont-panic-the-facts-about-population/

En quelles langues parle Internet ?

Etude 2007 conduite et mise à disposition par la Direction terminologie et industries de la langue (DTIL)  de l’Union latine sur la présence des langues latines sur la Toile.

« En 1992, la langue anglaise occupait la quasi-totalité de la Toile. En 15 ans, la situation a beaucoup évolué : la présence de l’anglais a largement diminué de moitié, tandis que les langues latines tendent à s’imposer. Cette étude, fruit d’une collaboration entre l’Organisation intergouvernementale Union latine et l’ONG Funredes, bénéficie du soutien de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France.
L’Union latine et Funredes étudient depuis 1996 la place des langues latines sur la Toile. Cette septième édition de l’étude s’est modernisée et intègre quelques nouveautés. En plus de l’espagnol, du français, de l’italien, du portugais, du roumain et de l’allemand, le catalan figure désormais parmi les langues traitées. Elle inclut toujours une compilation de tout ce qui a été mesuré depuis l’origine de l’étude, tout en se concentrant sur l’étude comparative de la présence des langues latines par rapport à l’anglais (et à l’allemand) dans les sites Web, mais également dans les blogues, espace de mesure nouvellement ajouté. En outre, cette étude présente des résultats détaillés par espace linguistique, ce qui permet de comparer la productivité de pages Web par pays. »

Étude complète consultable à : http://dtil.unilat.org/LI/2007/index_fr.htm

Source : liste de diffusion Termilat